Employer

La création d’emplois répond à la volonté de partager équitablement les richesses produites sur la ferme. C’est aussi une nécessité dans un environnement social marqué par les crises successives. C’est également un facteur de crédibilité important dans la promotion d’une agriculture paysanne respectueuse de l’homme et de son environnement.

Un premier emploi a été créé durant l’été 2009 en la personne de Loïc, maraîcher. Aujourd’hui, cinq personnes travaillent sur la ferme : deux sur l’atelier pain, Benoit et Nicolas, et trois sur l’atelier maraichage, Julie, Loïc, et Quentin. Bérénice est en cours de formation pour remplacer Benoit fin 2020. Des bénévoles aident aussi au développement du projet : Gema, Nadette, Jérôme.

L’objectif du projet est de recréer autant de diversité et d’emploi sur la ferme qu’il y en avait avant guerre, c’est-à-dire entre 8 et 10 personnes. 

Les prochains ateliers que nous souhaitons développer sont le petit élevage (poules pondeuses, peut-être élevage laitier) et l’arboriculture. Nous sommes aussi ouverts aux porteurs de projets. N’hésitez pas à nous contacter.

A La Corbière, l’objectif de création d’emploi repose sur la commercialisation d’une production variée, proposée en vente directe (environ 70% des produits sont distribués en circuit court) :
  • transformation des céréales en pain
  • fruits et légumes
  • arboriculture (en projet)
  • élevage laitier avec transformation du lait en fromage (en projet)
  • plantes médicinales (tisanes, baumes, pommades)

En l’absence d’intermédiaire, la vente directe permet aux agriculteurs de bénéficier de prix plus justes que ceux pratiqués dans la grande distribution. Cette marge de man½uvre permet en retour de rendre les produits biologiques plus accessibles en les proposant à des prix abordables. On parle alors de commerce équitable local.

Actuellement nos produits sont proposés dans les réseaux suivants :
  • Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP), à Saint-Macaire, Cholet et Clisson
  • A travers les marchés à la ferme, le jeudi et vendredi après-midi
  • En ligne, sur notre site, et sur les sites du Baluchon Fermier et de Epi Demain
  • A des collectivités
  • Dans les Biocoops environnantes